Jeanette den Toonder

Pendant des décennies, la France – et en particulier la capitale française – était le lieu privilégié des élites iraniennes pour faire des études en Europe. Depuis la révolution iranienne de 1979, un grand nombre d’intellectuels iraniens s’y sont exilés pour fuir le régime islamique des ayatollahs. Dans ce séminaire, nous insisterons sur la Diaspora iranienne à travers les voix de trois écrivaines exilées. En examinant et en comparant la bande dessinée (et film) Persepolis (2001/2007) de Marjane Satrapi et les romans Comment peut-on être français ? (2006) de Chahdortt Djavann et Marx ou la poupée (2017) de Maryam Madjidi, nous traiterons le thème de l’exil en insistant sur l’éloignement familial, les souvenirs (et traumas) d’enfance et le sentiment d’étrangeté des jeunes protagonistes.

Arrangör/Organiser: Centre for Canadian Studies & Romlitt
Kontakt/Contact: Linnea Kjellsson
Ingen föranmälan krävs/No registration required