Colloque organisé par Mickaëlle Cedergren et Jean-François Battail avec le concours financier de l’Académie royale suédoise des belles-lettres, de l’histoire et des antiquités.

Programme 

Jeudi 27 janvier 2022

Accueil des participants dès 13h

13h15 Ouverture
Mickaëlle Cedergren et Jean-François Battail
  Jean-François Battail (Université Paris-Sorbonne)
Une illustre pionnière : la reine Christine
14h00 Conférence plénière
  Daniel Chartier (Université du Québec à Montréal)
« L’imaginaire du Nord est-il genré? Espaces, écriture, représentations, diffusion »
15h-15h30 Pause
15h30-17h00 Session 1 : L’imaginaire des écrivaines suédoises au XIXe siècle
  Sylvain Briens (Université Paris-Sorbonne)
Voisinages. Topographies françaises, topologies boréales dans les projets romanesques de Cora Sandel et de Bodil Malmsten
  Lisa Castro (Université de Toulouse II Jean Jaurès)
Raconter son histoire : Les vies de princesses (1864) par la princesse Eugénie
  Christophe Premat (Université de Stockholm)
Les aphorismes en français dans Étincelles (1892) de Mary Karadja

Soirée libre 

Vendredi 28 janvier 2022

9h-9h45 Conférence plénière
  Yvonne Leffler, Université de Göteborg
«1800-talets svenska romanunder på franska: Ett unikt fall»
10h-10h30 Pause-café
10h30-12h Session 2 : Pleins feux sur Harriet Löwenhjelm (1887-1918)
  Ann-Sofie Persson (Université de Linköping)
« Plaisir i Paris » - modalités translingues dans quelques poèmes de Harriet Löwenhjelm
 
  Alexandra Ballotti (Université d’Alsace-Mulhouse)
Un éclat de lumière sur Harriet Löwenhjelm
  Roger Marmus (Göteborg)
Harriet Löwenhjelm et le français comme effet désiré. Pérégrinismes français dans L’art d’aimer et ses suites (Konsten att älska och dess följder, 1913)
12h05-13h30 Déjeuner
13h30-15h00 Session 3 : L’imaginaire des écrivaines suédoises au XXe siècle
  Maria Hansson (Université Paris-Sorbonne)
Entre émancipation et roman sentimental - Une étude de Notre Christine. Une vierge aux pays des Vikings (1925) de Jane E.W. Gernandt-Claine (1862-1944)
  Mickaëlle Cedergren (Stockholms universitet)
L’imaginaire du nord au féminin dans la France de l’entre-deux guerres – Le cas de Marika Stiernstedt (1875-1954)
  Elisabeth Bladh (Université de Stockholm) et Anna Franklin (Uppsala)
Greta Knutson (1899–1983), författare och översättare – litterär brobyggare mellan det romanska och det germanska
15h00-15.30 Pause-café
15h30-16h30 Session 4 : L’écriture contemporaine des auteures suédoises
  Ylva Lindberg (Université de Jönköping)
Le Nord dans le Sud et vice versa. L’écriture multimodale en langue française de la trilogie Frances (2008-2012) par Johanna Hellgren.
  Frédérique Toudoire-Surlapierre (Université de Limoges)
La tentation de l’après (Emily Tanimura) : roman d’apprentissage français ou récit d’émancipation suédoise ?
16h30-17h30 Discussion finale


Arrangör/Organiser: Mickaëlle Cedergren och Jean-François Battail

Kontakt/Contact: Mickaëlle Cedergren